Rechercher

L'alternative à la Fast-fashion : les small business fleurissent pour un monde meilleur

Dernière mise à jour : juil. 18

Primo : la remise en question, prise de conscience.

Dans un monde où plus que jamais, nous sommes obligés de faire attention à la moindre chose que l'on achète, que ce soit pour des raisons environnementales, ou humaines, de plus en plus de personnes font le choix de se tourner vers les commerces de seconde-main, les petits créateurs et commerces locaux. On peut observer, lentement mais sûrement, de grands changements dans nos modes de consommation. A commencer par la seule question que l'on devrait tous se poser avant de réaliser un achat: est-ce que j'en ai besoin ? pourquoi ce produit mérite plus d'être acheté qu'un autre ?

Secondo : la changement.

Changer ses habitudes de consommation n'est pas chose simple, il faut commencer par réaliser que c'est bel et bien nos choix qui poussent les industries à user de manières toujours plus scrupuleuses pour réussir à réaliser des marges mirobolantes : un produit pas cher NE PEUT être un produit réalisé dans des matières de qualité, avec un bon traitement des employés et un salaire décent et en respectant l'environnement. Tour à tour, les grandes enseignes sont "victimes" de scandales sur leur process de fabrication et leur manière de traiter leurs salariés.


Consommer mieux, c'est aussi montrer votre désaccord, faire le choix de ne pas participer à continuer d'enrichir de pareilles industries (celles qui polluent, celles qui maltraitent, celles qui rendent esclave.), montrer que vous ne faites pas partie de ces personnes pour lesquelles l'argent et les économies qu'on peut réaliser sont plus importantes que la décence humaine.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout